En moins de 5 minutes, donnez-nous votre avis sur votre visite sur ciel.com !

Logiciels de gestion facilitant votre mise en conformité avec le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données)

25 mai 2018Entrée en vigueur du RGPD

4% du CAMontant de l’amende en cas de violation

100%des entreprises sont concernées

Qu’est-ce que le RGPD ?

Le RGPD, Règlement Général pour la Protection des Données, est issu d’une directive européenne concernant les données personnelles, publiée en 2016. La mise en application s’est faite le 25 mai 2018 et concerne tous les états membres de l’Union Européenne.

Dans la lignée de la loi n°78-17 du 6 janvier 1978, la loi informatique et libertés, l’objectif de cette nouvelle mesure s’inscrit dans la volonté de renforcer la protection des libertés et droits des personnes physiques, au sein des pays de l’UE, en régulant le traitement et l’utilisation de leurs données personnelles. Celles-ci sont notamment étendues aux adresses IP, données de géolocalisation et identité culturelle ou sociale.

Une des nouveautés majeures de cette loi réside dans le fait que les sous-traitants réalisant un traitement de données à caractère personnel pour le compte d’autrui sont directement responsables des violations du RGPD qu’ils auraient commises.

Qui est concerné ?

Le RGPD s’applique à toutes les entreprises quelle que soit leur taille, même aux entrepreneurs individuels, dans la mesure où elles collectent des données de citoyens européens.

Quelles sont les obligations pour une entreprise ?

Pour se conformer aux exigences du RGPD et préserver leur réputation, les entreprises doivent mettre en place des procédures pour :

  • répondre aux individus désirant exercer leur droit
  • remplir leur obligation de notification auprès de la CNIL en cas de violation de données et avertir les personnes concernées
  • obtenir le consentement pour l’utilisation de données strictement nécessaires dans un cadre bien précis, un but bien défini et une durée déterminée
  • respecter en autres : la confidentialité, la sécurité des données, le consentement valide, le droit à l’oubli, la preuve de conformité, etc.
  • conserver les données consenties dans un registre structuré et informatisé

En cas de violation, le RGPD prévoit des amendes pouvant atteindre jusqu’à 4% de votre chiffre d’affaires annuel global ou 20 millions d’euros.

Sage et le RGPD

Sage a toujours accordé une grande importance au respect des nouvelles réglementations. C’est ainsi qu’une nouvelle fois, Sage s’engage à fournir aux entreprises des logiciels de gestion facilitant leur mise en conformité avec le Règlement Général pour la Protection des Données. Et en tant que partenaire, Sage propose également des formations pour acquérir les meilleures pratiques en matière de conformité. En savoir plus sur la formation RGPD

Pour consulter plus de contenus sur le RGPD, rendez-vous sur sage.com

Logiciels de gestion facilitant votre mise en conformité avec le RGPD

Depuis le 25 mai, nos logiciels proposent des fonctions facilitatrices et outils accompagnant la démarche de mise en conformité avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGDP) qui incombe à nos clients.

Sécurité d’accès :

Renforcement des mots de passe : Afin de sécuriser l’accès aux données, les solutions informent désormais l’utilisateur de la robustesse de son mot de passe. Lors de la saisie, un indicateur vert indique tout simplement à l’utilisateur si son mot de passe présente un niveau de sécurité suffisant :

  • Combinaison lettres, chiffres, majuscules/minuscules, symboles, et contrôle sur une liste de 10 000 mots de passe les plus fréquemment utilisés.
  • Traitement des mots de passe : Afin de garantir la confidentialité des mots de passe, ces derniers ne peuvent plus être visibles et ce, y compris par les services techniques de Sage. En cas de perte, un mot de passe temporaire pourra être défini sur la base afin de permettre au client de réinitialiser son mot de passe.

Suppression des données personnelles :

La recherche Trouvtoo de nos solutions vous permet d’identifier toutes les données associées à un tiers dans le but de les supprimer. A noter : les données nécessaires à l’exécution du contrat ou les données que la loi impose de conserver ne sont pas supprimables.

Limitation du traitement :

Il est désormais possible d’exclure d’un simple clic un client, un fournisseur ou un prospect des emailings à but commercial afin de respecter le consentement de ces tiers.

Documentation :

Dans une démarche de transparence, une cartographie des données personnelles présentent dans la base de données du logiciel est consultable sur le portail d’aide en ligne afin de permettre aux utilisateurs de communiquer aux tiers qui en feraient la demande la liste des données à caractère personnel conservées par le logiciel.

Notre sélection de logiciels de gestion facilitant votre mise en conformité avec le RGPD

Vous possédez un logiciel Ciel ?

Consultez la rubrique "Mes mises à jour" de votre espace client Mon Compte